top of page

Recette de sirop de Pin pour la gorge

Dernière mise à jour : 26 janv.


Sirop de bourgeons de Pin sylvestre


Bronchite, pneumonie, rhumes, l'hiver et le froid mettent les bronches à rude épreuve. Si le Thym et l'Echinacée sont à l'honneur pour leurs actions antibactérienne et immunostimulante, il est tout aussi important de soulager les maux de gorge.


La forme des sirops est particulièrement adaptée quand les douleurs de gorge sont intenses et gênent la déglutition.

L'avantage est qu'ils se conservent bien et peuvent se boire purs, dilués dans de l'eau, ou même dans une infusion pour apporter un meilleur goût.


Ne pas en abuser tout de même car le sirop est riche en sucre donc très calorique. Il faudra l'utiliser sur une courte période et avec modération. Et bien-sûr il sera déconseillé aux personnes diabétiques.


Zoom sur le bourgeon de Pin sylvestre


Je propose des bourgeons de Pin sylvestre en vrac dans ma boutique destinés aux infusions, et j'ai voulu tester une recette de sirop qui permette de joindre l'utile à l'agréable.




Le bourgeon de Pin est utilisé en phytothérapie comme expectorant et mucolytique, c'est à dire qu'ils fluidifie les sécrétions bronchiques, mais aussi des parties hautes de l'arbre respiratoire, notamment en cas de sinusite ou rhinite. On peut utiliser les bourgeons en décoction (infusion longue de plus de 10 min) en interne ou en inhalation. On peut aussi procéder à une alcoolature, qui comme indiqué plus haut, permettra d'extraire les principes actifs.

On peut encore utiliser huile essentielle de Pin sylvestre en diffusion, qui est souvent qualifiée de "bol d'air". De même pour l'hydrolat qui pourra se boire ou s'utiliser également en diffusion.


Vous l'avez compris, c'est un incontournable de l'hiver. Après plusieurs recherches, j'ai trouvé une recette consensuelle et facile à réaliser.


La recette


Contrairement à d'autres sirops de plantes comme le sirop de Coquelicot ou d'Hibiscus (voir la recette dans mon article), il faut passer par une étape d'extraction alcoolique des principes actifs, car les bourgeons contiennent des résines qui empêchent l'eau d'extraire la totalité des principes actifs. L'alcool en revanche a cette capacité, et il sera évaporé lors de l'étape finale de la recette.



Ingrédients :

Bourgeons de Pin sylvestre secs : 30 g

Rhum à 55 ° (minimum) ou eau de vie : 30 ml

280 ml d'eau

Sucre en poudre


Matériel :

Une casserole

Une balance

Un bocal ou flacon refermable (en verre de préférence)


Etape 1 : alcoolature

Placer les bourgeons dans un récipient, puis verser le rhum ou l'alcool, couvrir, bien mélanger et laisser macérer 24h00 en remuant de temps en temps pour que l'alcool imbibe bien tous les bourgeons.


Etape 2 : décoction

Porter les 280 ml d'eau à ébullition et la verser sur les bourgeons. Laisser macérer pendant au moins 6 heures à découvert.


Etape 3 : filtrage

Après les heures de macération dans l'eau, filtrer la préparation. Bien presser les bourgeons pour extraire les principes actifs.


Etape 4 : sirop

Peser la quantité de préparation obtenue après filtrage puis peser le même poids en sucre.

Si vous obteniez 20 cl de préparation prenez 200 g de sucre.

Je précise qu'il est préférable d'utiliser du sucre blanc qui aura un pouvoir d'extraction plus important que tous les autres.


Faire chauffer la préparation dans une casserole. A l'ébullition ajouter le sucre et remuer jusqu'à obtention d'un sirop. Cela prend environ 10 à 15 mn. Couper le feu et verser immédiatement dans un flacon stérilisé, le fermer et le retourner.


Après refroidissement, le sirop est prêt.

Il faudra le conserver au frigo après ouverture et le consommer dans les 3 mois.


Après avoir testé j'ai trouvé le goût très prononcé, résineux c'est pourquoi je conseillerais de d'abord tester avec une cuillère à café, dans un yaourt ou une infusion, ou de l'eau tiède (pour des enfants).



A bientôt!


























Prochaine expérience de sirop avec de la menthe poivrée...à bientôt !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page