top of page

La Lavande, ce n'est pas que pour les armoires !


Champ de lavande


A l'évocation du mot "Lavande", je me revoie enfant, cueillant des brins de lavande chez ma grand-mère, tout en faisant attention à ne pas déranger les abeilles, Je me souviens aussi de l'odeur des draps, lavés avec du minidoux senteur lavande, parfum artificiel garanti !


Nous nous sommes tous frottés à la lavande, à son parfum, naturel ou non. Il évoque forcément un souvenir en chacun de nous. Mais laissons le parfum de côté et revenons à la plante. Saviez-vous qu'elle recèle de nombreuses vertus ? Vous en avez probablement un petit sachet dans votre penderie. Pour donner une bonne odeur de frais et de propre au linge, et repousser les mites. Mais ce n'est pas tout ! Dans cet article je vous en dis un peu plus sur cette grande médicinale et je vous partage 3 usages méconnus.


Alors sortez la Lavande de vos armoires !




Un peu de botanique :

Ici, je vous parle de la Lavande vraie, ou officinale. La Lavande, est une herbacée qui appartient à la famille des Lamiaceae. Dans cette famille, on retrouve toutes les grandes aromatiques, comme le Romarin, la Sauge, la Mélisse, le Thym etc.

Nom scientifique: Lavandula angustifolia

Noms communs: Lavande officinale, lavande vraie, lavande à feuilles étroites


  1. Apparence générale La lavande est un sous-arbrisseau vivace pouvant atteindre 30 à 60 cm de hauteur.

  • Tiges: ligneuses à la base et herbacées vers les extrémités.

  • Feuilles: Les feuilles sont opposées, simples, étroites, allongées, et de couleur vert-grisâtre. Elles sont légèrement velues et présentent une marge entière.

  • Fleurs: Les fleurs sont regroupées en épis terminaux denses. Elles sont petites, tubulaires, et de couleur violet-lavande. Chaque fleur possède une corolle à deux lèvres et est subtilement parfumée.

  • Fruits: Les fruits sont des akènes, de petites graines noires situées dans le calice persistant après la floraison.

  • Habitat: La lavande pousse naturellement dans les régions méditerranéennes, sur des sols bien drainés et ensoleillés, souvent sur des terrains calcaires. Elle est aussi cultivée pour son exploitation. Elle peut pousser jusqu'à 1 400 m d'altitude.



Image de fleurs d'Olivier observées à la loupe
Fleurs de Lavande officinale - Août 2022

Fleurs de Lavande à la loupe
Fleurs de Lavande off à la loupe (x10)

Un peu de chimie


Les principaux composants chimiques de la Lavande sont :

  • Huiles essentielles:

    • Linalol

    • Acétate de linalyle

    • Camphre

    • Cinéol

    • Terpinène-4-ol

    • Lavandulol

  • Composés phénoliques:

    • Acides rosmarinique

    • Flavonoïdes (apigénine, lutéoline)

  • Coumarines

  • Tanins

Maintenant, parlons de ses propriétés. Nous l'avons vu plus haut, la Lavande est bien connue pour son parfum, sa couleur, son action répulsive des insectes indésirables en tout genre (mites, puces, tiques, poux etc.)


Mais là encore ce serait réducteur de la cantonner à ce rôle. Découvrons 3 autres super pouvoirs dont vous n'avez (peut-être) pas entendu parler.


SUPER POUVOIR N°1 : apaise les brûlures

C'est René-Maurice Gattefossé, chimiste français, issu d'une famille travaillant dans l'industrie des parfums, qui a mis au jour les propriétés cicatrisantes de l'huile essentielle de Lavande.

Alors qu'il travaillait dans son laboratoire en 1910, Gattefossé fut victime d'une explosion. et ses mains furent sévèrement brûlées.

Dans un geste instinctif pour apaiser la douleur, il plongea ses mains dans le premier liquide à portée de main, qui se trouvait être un récipient d'huile essentielle de lavande.

Il constata une guérison rapide de ses brûlures, sans infection ni cicatrice notable.

Intrigué par ces effets, il commença à étudier systématiquement les propriétés antiseptiques, cicatrisantes et thérapeutiques des huiles essentielles, en particulier celle de la lavande.

Il est aujourd'hui considéré comme le père de l'aromathérapie moderne.


A défaut d'huile essentielle, et selon la gravité de la brûlure, on peut se tourner vers le macérat huileux de lavande, qui sera lui aussi apaisant et applicable sur les muqueuses.


SUPER POUVOIR N° 2 : sédative nerveuse

Grâce à plusieurs composés chimiques présents dans son huile essentielle, la Lavande est une alliée des anxieux.ses.


Le linalol qu'elle contient a des effets sédatifs et anxiolytiques en agissant sur le système nerveux central, induisant ainsi un état de relaxation et de calme.

L'acétate de linalyle a également des propriétés sédatives. Il contribue à l'effet relaxant de l'huile essentielle de lavande en renforçant l'action du linalol.



En infusion, 5 g de fleurs de lavande pour 1 L d'eau bouillante. Infuser 10 min et boire en dehors des repas.

Attention car à forte dose, la lavande peut avoir un effet tonique.


En huile essentielle : diffuser 30 mn avant le coucher dans la chambre. Ou masser la plante des pieds avec 1 à 2 gouttes.


SUPER POUVOIR N° 3 : décontractant musculaire


Le Linalol, l'Acétate de linalyle et le Camphre agissent comme antispasmodiques et décontractants musculaire. Si vous êtes confronté.es à des douleurs, crampes ou contractures musculaires, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de lavande vraie dans une cuillère à café d'huile végétale (Arnica, Consoude ou Millepertuis par exemple) et de massez les muscles sujets aux contractures. Pour amplifier l'action, vous pouvez également ajouter quelques gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus citronné.


Précaution : avant d'utiliser les huiles essentielles, faites un test de tolérance en appliquant une goutte au pli du coude 24 h avant.

L'usage est déconseillé chez les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes.


Quelle différence avec le Lavandin et la Lavande aspic ?


La Lavande aspic est une cousine de la Lavande officinale, elle est surtout indiquée pour les problématiques cutanées. un bon moyen pour s'en souvenir est la phrase : "quand ça pique, Lavande aspic". Elle sera donc à privilégier en cas de piqûres d'insectes, méduses ou inflammations diverses (eczéma).


Quant au Lavandin, c'est un hybride issu du croisement de Lavande vraie et de la Lavande aspic, qui a été créé pour des questions de rentabilité, de résistance au gel et pour son parfum. Néanmoins, il a des propriétés assez similaires à celles de la lavande vraie. Il sera un peu moins puissant sur le volet sédatif mais le sera plus sur le volet antiseptique.











Bibliographie :

MULOT Marie-Antoinette « Secrets d’une herboriste », 1984

VALNET Jean DR. "L'Aromathérapie, se soigner par les Huiles essentielles",1964






22 vues0 commentaire

Comments


bottom of page