top of page

L'Olivier, plante régulatrice du cholestérol et de la pression artérielle


Région d'Aix en Provence
Olivier - Olea europaea (Bouches du Rhône)



Il fait partie des arbres méditerranéens que l'on reconnaît sans hésiter, il orne nos terrasses, on ne présente plus ses fruits et son huile. Mais saviez-vous que l'Olivier est aussi une plante fascinante et qui possède des vertus médicinales ?


Description botanique de l'Olivier :

L'Olivier, Olea europaea est un arbre à feuilles persistantes qui appartient à la famille des Oleaceae.


  1. Apparence générale L'Olivier est un arbre de taille moyenne à grande, atteignant généralement une hauteur de 8 à 15 mètres. Son tronc est généralement court et noueux, avec une écorce grisâtre et fissurée. L'Olivier peut avoir une longévité impressionnante et perdurer plusieurs siècles voire un millénaire si les conditions climatiques sont favorables.

  2. Feuilles Les feuilles de l'Olivier sont opposées, coriaces et étroites. Elles sont de forme allongée, elliptique à lancéolée, avec une pointe à l'extrémité. La face supérieure des feuilles est d'un vert foncé lustré, tandis que la face inférieure est plus pâle et légèrement pubescente.

  3. Fleurs Les fleurs de l'Olivier sont petites et blanchâtres, regroupées en grappes dressées. Elles dégagent un parfum agréable et apparaissent au printemps.

  4. Fruits Les fruits de l'Olivier sont des drupes charnues connues sous le nom d'olives. Elles commencent par une couleur verte, puis virent au violet foncé à maturité. Les olives contiennent une graine dure à l'intérieur, que l'on appelle le noyau.



Image de fleurs d'Olivier observées à la loupe
Fleurs d'Olivier à la loupe (x10)

Usages traditionnels de l'Olivier :


L'Olivier a été utilisé à des fins médicinales et culinaires depuis l'Antiquité, et ses bienfaits sont nombreux.


  1. Huile d'olive : C'est l'un des produits dérivés de l'Olivier les plus connus et les plus utilisés. L'huile est issue des olives qui sont pressées selon des techniques différentes. En cuisine pour sa saveur délicate et ses bienfaits pour la santé. Riche en acides gras monoinsaturés, en antioxydants et en vitamines, l'huile d'olive est réputée pour ses propriétés cardioprotectrices et anti-inflammatoires. Elle fait partie des ingrédients du régime crétois. Elle est aussi très utilisée en ingrédient cosmétique pour les soins du visage, de la peau et des ongles. Elle constitue l'ingrédient principal du savon de Marseille ou encore du savon d'Alep.

  2. Les Olives L'olive doit être transformée et conservée dans la saumure pour être consommée. Les fruits de l'Olivier sont appréciés pour leur gourmandise et la variété de leurs saveurs. Outre leur goût, elles renferment l'huile d'olive riche en acides gras mono-insaturés et sont de fait relativement caloriques. Selon Paul-Victor Fournier, les noires sont les plus nourrissantes et les plus faciles à digérer, et elles se rapprochent de la viande par leur valeur nutritive.

  3. Feuilles d'Olivier Les feuilles d'Olivier sont également utilisées à des fins médicinales. Elles contiennent divers composés bénéfiques, notamment des polyphénols et de l'oleuropéine, qui leur confèrent des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antihypertensives.

Propriétés médicinales des feuilles d'Olivier


  1. Effets sur le cholestérol Les feuilles d'Olivier contiennent un composé appelé oleuropéine, qui est largement étudié pour ses effets sur le cholestérol. L'oleuropéine aide à réduire le taux de cholestérol LDL (le "mauvais" cholestérol) tout en augmentant le taux de cholestérol HDL (le "bon" cholestérol). Cette action contribue à maintenir un équilibre lipidique sain dans le sang.

  2. Propriétés hypotensives et vasculoprotectrices Plusieurs études ont également montré que les feuilles d'olivier peuvent avoir un effet bénéfique sur la régulation de la pression artérielle. L'oleuropéine et d'autres composés présents dans les feuilles d'olivier ont des propriétés vasodilatatrices, ce qui contribue à réduire la résistance artérielle, entraînant donc une diminution de la pression artérielle.

  3. Action antioxydante En plus de ses effets spécifiques sur le cholestérol et la pression artérielle, l'oleuropéine et d'autres polyphénols présents dans les feuilles d'olivier ont des propriétés antioxydantes puissantes. Ils aident à neutraliser les radicaux libres dans le corps, réduisant ainsi le stress oxydatif et protégeant les vaisseaux sanguins et le cœur contre les dommages.

  4. Action hypoglycémiante L'Olivier possède une action hypoglycémiante et sur le taux de triglycérides qui peut être intéressante en prévention du diabète.

  5. Autres bienfaits : Marie-Antoinette Mulot nous dit que l'écorce d'Olivier remplace le Quinquina en cas de fièvre intermittente.


Dans quels cas utiliser l'Olivier ?


Si la consommation régulière d'huile d'olive est intéressante, voici des situations pour lesquels l'usage de feuilles d'Olivier peut être intéressant :


  • Hypertension artérielle légère à modérée

  • Hypercholestérolémie

  • Prévention de la stéatose (foie gras)

  • Prévention des complications cardiovasculaires en cas de plaques d'athérome

  • Insulinorésistance (en complément d'un régime adapté et en accord avec le médecin)


Ne se substitue pas à un avis ni à une prescription médicale

 

Quelles sont les principales formes galéniques ?


Infusion de feuilles

Faire bouillir une cuillère à soupe de feuilles d'Olivier coupées pour un quart de litre d'eau pendant 3-4 minutes. Puis couper le feu et laisser infuser 10 min. Faire une cure de 21 jours. Boire de préférence le matin avant les repas.



Bourgeon d'Olivier (Gemmothérapie) :

La jeune pousse d'Olivier relance le métabolisme des lipides et des glucides et protège le système cardiovasculaire. C'est le remède pour les bons vivants ou les personnes âgées.

Il pourra s'associer au bourgeon de Mûrier noir en cas de diabète, ou au bourgeon de Romarin pour une action renforcée sur le cholestérol et les triglycérides.


Précautions

L'olivier de présente aucune toxicité. Du fait de son action vasodilatatrice, la prudence est conseillée en cas de prise simultanée d'anticoagulants ou de médicaments hypotenseurs.













Bibliographie :

MULOT Marie-Antoinette « Secrets d’une herboriste », 1984

LORRAIN Eric Dr - Manuel de Phytothérapie, 2019

FOURNIER Paul-Victor - Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France - 2010






22 vues0 commentaire

Comments


bottom of page