top of page
  • MarionB

Vive les champignons !


Je ne parlerai pas ici de la cueillette des champignons en sous-bois même si ce serait de saison 😊 Je vais vous parler des champignons médicinaux.


Champignons en sous-bois
Champignons

Mais pourquoi maintenant me direz-vous ? Comme je l’ai déjà évoqué, j’ai suivi un cursus de 3 ans à l’Ecole des Plantes de Paris pour me former à la botanique et à la phytothérapie. Ce programme m’a fourni les bases indispensables pour me lancer dans mon activité en m'enseignant une partie des plantes de la pharmacopée française. Seulement, dans le domaine des plantes, on est face à une infinité de possibles. Car il y a déjà presque autant de flores que de pays. Rien qu’en France, on distingue la flore du Nord de la France métropolitaine, la flore méditerranéenne ou encore la flore des Antilles. Donc j'ai de quoi apprendre pour un bon nombre d'années :-)


Alors vous comprenez maintenant pourquoi l’étude des champignons…était tout simplement hors programme. Car les champignons ont leur propre règne. Il y a 25 ans, on les classait avec le règne des Végétaux mais désormais ils font partie de celui des Fonges, aussi appelé Mycètes ou tout simplement le règne des Champignons.


Utilisés depuis des siècles en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), ils font l’objet de nombreuses études pour leurs propriétés thérapeutiques, notamment dans la régulation du système immunitaire, la modulation des inflammations, le développement normal des fonctions vitales, la lutte contre le cancer… Parmi les molécules actives notoires des champignons médicinaux, on cite toujours les bêta-glucanes (ou β-glucanes), substances appartenant au groupe des polysaccharides hydrosolubles. Cependant, même si les bêta-glucanes ont un rôle scientifiquement prouvé, tous leurs mécanismes d'action ne sont pas encore compris et font toujours l'objet d'études scientifiques.


J’ai commencé à me documenter car certains de mes clients me demandaient souvent si j'en vendais. Au gré de mes recherches, j'ai appris que même les champignons de Paris et les Pleurotes avaient des propriétés médicinales. A condition de les choisir bio, frais et d'en consommer plus de 10 g par jour sur plusieurs mois... pas évident à mettre en pratique mais tout de même intéressant !

Parmi ceux qui m'étaient le plus demandés, j'en ai retenu 3 ; il s’agit du Reishi, de l’Héricium et du Cordyceps. Je vais y revenir plus en détail.


Ce que l'on peut dire de manière générale, c'est qu'ils ont tous une action adaptogène, c'est à dire qu'ils aident l'organisme à supporter le stress (à l'instar des plantes comme la Rhodiole rose, ou le Ginseng). D'autre part, on leur prête des vertus anti sénescentes, anti-inflammatoires, antivirales, antitumorales et la liste est encore longue. Et leur efficacité a été démontrée dans plusieurs études scientifiques. En occident, leur utilisation augmente et se démocratise mais en Asie (notamment en Chine et au Japon), elle est systématique. A noter, que les asiatiques les consomment régulièrement en cuisine et dans des préparations pour infusions. Alors qu'en Occident, ils sont surtout proposés en poudre sous forme de compléments alimentaires.



J’ai recherché et sélectionné un fournisseur qui réponde à mes exigences en termes de qualité, traçabilité et responsabilité. J'ai aussi fait appel au retour d'expérience de mon réseau d'Herboristeries. Je me suis dès lors tournée vers Hifas da terra, basé en Galice, qui propose des produits biologiques certifiés, fabriqués à partir de souches contrôlées et dont les extraits ont une teneur en principes actifs mesurée et garantie. De plus, leurs gélules sont végétales, et conviennent aux végans comme aux personnes intolérantes au gluten.


J’étoffe ainsi ma gamme de produits avec ces 3 champignons (exclusivement en boutique) et je vais poursuivre mon apprentissage et ma découverte de ce monde passionnant.


Le Reishi (Ganoderma lucidum) :

Certainement l’un des plus connus ; en Chine et au Japon on lui prête le surnom de « champignon de l'immortalité ». Il est utilisé pour renforcer le système immunitaire, favoriser la longévité et soutenir la santé globale. Le Reishi est de plus en plus utilisé en Occident pour ses propriétés immunomodulatrices et anti-inflammatoires.


Propriétés (liste non exhaustive) :

Anti-inflammatoire, antiallergique, antiviral, hépato protecteur


Indications (liste non exhaustive)

Asthénie, anxiété, ménopause, allergies, inflammations chroniques



L’Héricium (Hericium erinaceus)

Son apparence rappelle une crinière de lion d’où son surnom, il est apprécié des chinois en cuisine car le goût de sa chair fraîche rappellerait celui de la langouste.

En occident, on l'utilise pour lutter contre les maladies dégénératives telles Alzheimer et Parkinson.



Propriétés (liste non exhaustive)

Régénérant de la muqueuse gastro-intestinale

Efficacité contre le développement des maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson.

Antioxydant général


Sphères d’action privilégiées

Système digestif

Système nerveux central


Indications (liste non exhaustive)

Syndrome de l’intestin perméable, reflux gastro-œsophagien, maladies d’Alzheimer, de Parkinson, Sclérose en plaques


Le Cordyceps (Cordyceps sinensis)

Ce champignon a la particularité de passer une partie de son cycle de vie en parasitant un insecte, d’où son nom chinois « ver d’hiver – herbe d’été ». Difficile à récolter dans son milieu naturel (les prairies du plateau tibétain à plus de 5000 m d’altitude), il est maintenant cultivé sur un substrat spécifique recréant ses conditions de vie naturelle.

Il est plébiscité pour son action tonifiante de l'organisme et notamment pour ses propriétés aphrodisiaques tant chez l'homme que chez la femme.


Sphères d'action

Appareil cardio-respiratoire

Appareil uro-génital


Propriétés (liste non exhaustive)

Augmente la vitalité générale

Active le système immunitaire

Protecteur rénal

Antidépresseur

Aphrodisiaque


Indications (liste non exhaustive)

Troubles de la fertilité, performances sportives, amélioration de la fonction rénale



Alors si vous êtes comme moi, désormais vous ne regarderez plus votre poêlée de champignons du même œil ;)



Attention, il existe des précautions et contre-indications à l'utilisation des champignons :


  • Ne pas consommer en cas d’allergie aux champignons.

  • En cas de grossesse ou allaitement, demandez un avis médical

  • Ne pas consommer 48h avant toute intervention chirurgicale ou extraction dentaire

  • En cas de maladie chronique, auto-immune ou de traitement médicamenteux, particulièrement sous anti-coagulants, demandez un avis médical.

  • Ne pas donner aux enfants de moins de 6 ans.

Les indications mentionnées ne se substituent pas à un avis médical.




Pour aller plus loin :


Références d’études scientifiques :

Mirończuk-Chodakowska I, Kujawowicz K, Witkowska AM. Beta-Glucans from Fungi: Biological and Health-Promoting Potential in the COVID-19 Pandemic Era. Nutrients. 2021 Nov 6;13(11):3960. doi: 10.3390/nu13113960. PMID: 34836215; PMCID: PMC8623785.


Wouk J, Dekker RFH, Queiroz EAIF, Barbosa-Dekker AM. β-Glucans as a panacea for a healthy heart? Their roles in preventing and treating cardiovascular diseases. Int J Biol Macromol. 2021 Apr 30;177:176-203. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2021.02.087. Epub 2021 Feb 18. PMID: 33609583.


Akramiene D, Kondrotas A, Didziapetriene J, Kevelaitis E. Effects of beta-glucans on the immune system. Medicina (Kaunas). 2007;43(8):597-606. PMID: 17895634.

Chong PS, Fung ML, Wong KH, Lim LW. Therapeutic Potential of Hericium erinaceus for Depressive Disorder. Int J Mol Sci. 2019 Dec 25;21(1):163. doi: 10.3390/ijms21010163. PMID: 31881712; PMCID: PMC6982118.


Chong PS, Fung ML, Wong KH, Lim LW. Therapeutic Potential of Hericium erinaceus for Depressive Disorder. Int J Mol Sci. 2019 Dec 25;21(1):163. doi: 10.3390/ijms21010163. PMID: 31881712; PMCID: PMC6982118.


Unlu A, Nayir E, Kirca O, Ozdogan M. Ganoderma Lucidum (Reishi Mushroom) and cancer. J BUON. 2016 Jul-Aug;21(4):792-798. PMID: 27685898.


Chen YC, Chen YH, Pan BS, Chang MM, Huang BM. Functional study of Cordyceps sinensis and cordycepin in male reproduction: A review. J Food Drug Anal. 2017 Jan;25(1):197-205. doi: 10.1016/j.jfda.2016.10.020. Epub 2016 Dec 8. PMID: 28911537; PMCID: PMC9333433.

41 vues0 commentaire

Comments


bottom of page