top of page
  • MarionB

Le bourgeon de Cassissier ; anti-inflammatoire universel


Le Cassissier (Ribes nigrum) est bien connu pour ses baies noires au goût acidulé. Leur richesse en tanins leur confère un effet râpeux en bouche. On les apprécie encore mieux sous forme de confiture, gelée ou encore de "crème de Cassis" (avec modération bien-sûr).


Saviez-vous qu’en herboristerie, la feuille de Cassissier faisait partie des ingrédients de la tisane dite « des Centenaires »? C’est la tisane de choix pour les personnes sujettes aux douleurs articulaires liées à l’arthrose notamment. Il en existe plusieurs variantes, mais les ingrédients incontournables qui la composent sont : les feuilles de Frêne et de Bouleau pour leur action diurétique et drainante, les fleurs de Reine des Prés et feuilles de Cassissier pour une action antalgique et anti-inflammatoire.



Photo 1 : feuille de Cassissier grossie à la loupe x10

On observe des points jaunes caractéristiques

Herboristerie Kamomille - Janvier 2022



Le bourgeon quant à lui, n’est pas en reste puisqu’il fait partie des produits phares de la gemmothérapie. Pour mémoire, la gemmothérapie est une pratique thérapeutique à base de bourgeons et jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. Ces derniers sont récoltés avant leur éclosion (débourrement) puis mis à macérer pendant plusieurs semaines dans un mélange d’alcool et de glycérine végétale ou de miel (cliquez ici pour en savoir plus sur la gemmothérapie).

Photo 2 : bourgeons de feuilles de Cassissier - Herboristerie Kamomille - Mars 2022


Effet cortisone-like


En agissant sur les glandes surrénales, le bourgeon de Cassissier stimule la sécrétion de cortisol, c’est pourquoi il est traditionnellement utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires et tonifiantes de l’organisme.



Cas d'utilisation


On pourra le prendre en phase d’inflammation aiguë de la sphère ORL (sinus, rhinites allergiques, gencives etc), à raison de 15 à 20 gouttes de macérat concentré, de préférence le matin. On conseille généralement une cure sur 3 semaines.


Pour une approche de fond en cas d’inflammation chronique (allergie, bronchite chronique, inflammations articulaires comme arthrite et arthrose), on pourra renouveler les cures pendant 3 mois, en faisant une pause d’une semaine toutes les 3 semaines.


Comme tous les bourgeons, il possède un effet drainant et détoxifiant de l’organisme, il sera intéressant en début d’infection par exemple en cas de Covid ou grippe. Le Dr Pol Henry préconisait en cas de grippe de l’associer avec le bourgeon d’Aulne glutineux, à raison de 12 gouttes de chaque macérat concentré, et d’alterner la prise toutes les 2 heures.


Synergies avec d'autres bourgeons


D’autres synergies sont possibles en fonction des cas de figure, on pourra l’associer par exemple :


Avec le Frêne et le Bouleau en cas d’arthrose ou arthrite.


Avec l’Églantier, pour stimuler l’immunité.


Avec le Tilleul ou le Figuier en cas de troubles de l’humeur (après un burn-out ou une dépression).


Avantage, il est très bien toléré et ne possède aucune contre-indication connue. Il est tout de même déconseillé chez la femme enceinte.



Pour rappel, les exemples mentionnés ne se substituent pas à un avis médical, ni à un traitement médicamenteux.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page